Faire une liste des avantages à être indépendant au Luxembourg plutôt que dans un autre pays européen est évidemment très subjectif ! Mais nous pouvons néanmoins dresser une liste non-exhaustive.

Il faut d’abord savoir que grâce à la libre prestation de service et sous certaines conditions vous pouvez exercer votre activité à partir du Luxembourg dans toute l’Europe.

Deuxièmement, contrairement à ce qui est dit dans la presse, le Luxembourg n’est  pas un paradis fiscal ! En effet en terme d’impôt, les barèmes son très proche de ceux de la France ou de la Belgique. Cependant il existe certaines dispositions intéressantes !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser les principaux avantages pour l’indépendant à être localisé au Luxembourg ne sont pas fiscaux mais sociaux. En effet les taux de cotisations sociales sont souvent inférieurs aux autres pays. Ainsi, les cotisations sociales sont équivalentes à environ 26-27 % du résultat imposable (contre 48,07 % en Belgique).

 

D’autre part et contrairement à beaucoup d’autres pays, la couverture sociale de l’indépendant au Luxembourg est très proche de celle du salarié :

  • En cas d’incapacité de travail due à la maladie, l’indépendant, si il cotise volontairement à la mutualité des employeurs, a droit à une indemnité pécuniaire journalière égale à 80% de son assiette cotisable appliquée au moment de la survenance de l’incapacité de travail.
  • L’indépendant, s’il arrête son activité pour raison financière, a droit, sous certaines conditions, à l’allocation chômage.
  • Les cotisations sociales au Luxembourg sont plafonnées. Ainsi l’assiette cotisable ne peut être supérieure à 5 fois le salaire social minimum pour les non qualifiés soit EUR 9,605/mois au 1er novembre 2014.
  • Les dividendes ne sont pas soumis à cotisations sociales.

 

Par ailleurs, il existe certains avantages fiscaux comparés à d’autres pays :

  • Il n’y a pas d’impôt sur la fortune pour les particuliers
  • Les dividendes ne sont imposables que sur la moitié du montant et bénéficie d’une exemption de EUR 1,500 pour un célibataire et EUR 3,000 pour un couple.
  • En cas d’achat de locaux professionnels et à condition de structurer l’opération correctement, le régime fiscal des revenus et de la plus-value sont très avantageux.
  • En cas de vente ou de cessation de l’activité professionnelle, le bénéfice en résultant est imposé à la moitié du taux global soit, au 1er janvier 2014, au maximum 21,40% en incluant la contribution pour le fond pour l’emploi.
  • Le taux de TVA normal au Luxembourg est le plus bas d’Europe, 15% jusqu’ au 31 décembre 2014 puis 17% à partir du 1er janvier 2015. Cela peut être très intéressant si vous fournissez vos services ou si faites de la vente à distance à des particuliers résidant dans l’Union Européenne.